Déprogrammer pour se libérer
de chocs émotionnels  et régulation émotionnelle
 
 

Un accident, un deuil, la maladie, un burn out, de la maltraitance, des humiliations, des peurs petites ou grandes, des évènements douloureux du passé ou de la vie récente représentent autant de possibles chocs émotionnels et traumatismes …

 

ce vécu émotionnel lourd peut alors engendrer mal être, blocage, douleur psychique et physique.

 

  
 

Des symptômes peuvent se manifester

 

Troubles du sommeil

Troubles anxieux

Troubles de l’humeur, irritabilité

Troubles du comportement 

 

 

 

La technique de libération des chocs émotionnels  permet au cerveau de débloquer l’information et de la digérer grâce à des stimulations bilatérales qui sollicitent tous les registres : oculaires, perceptions, cognitions, émotions, sensations corporelles.

Library/Corbis

L’information reste alors bloquée dans nos synapses ce qui oblige le cerveau à revenir en boucle sur l’évènement pour tenter de l’évacuer.

 

Notre système nerveux a la capacité de digérer et d’assimiler l’ensemble des évènements que nous vivons au cours de notre vie. 

 

Les neurosciences tendent à montrer que cette digestion s’opère pendant la phase de rêve (dite phase paradoxale).

 

Pourtant, il arrive que certains événements particulièrement douloureux ne puissent être digérés.

 

Pratique issue de l’EMDR qui repose sur la plasticité cérébrale et s’appuie sur les neurosciences

 

  • le cerveau retraite la charge émotionnelle restée figée. Les émotions et sentiments parasites liés à l’évènement vont progressivement être digérés.

     

  • Des protocoles sécurisants en association avec d’autres techniques de thérapies émotionnelles associant le mental (pensées), le corps (sensations) et le ressenti (émotions) sont également utilisées comme la Méthode Phoenix Capacity, EFT, Neuro, pour leur efficacité.

 

Les séances

  •  Durée
      • 60 mn

 

  • Fréquence 
      • Prévoir au moins 2 séances espacées de 10 à 15 jours maximum